La Fédération « Eternel Alphonse Daudet », présente

Alphonse Daudet et les frères Goncourt

par Henri Segaud, Président

 

A partir de 1851 « les frères Goncourt » décident de tenir un journal par une écriture romanesque provenant de notes et faits divers qu’ils relèvent dans leur vie dilettante d’observateurs littéraires pour offrir une galerie de portraits hauts en couleurs.

 

Dès la première rencontre avec Alphonse Daudet, Jules Goncourt s’exclame : « Voila une trouvaille ».

 

Ils découvrent « Julia » l’épouse d’Alphonse Daudet dont Edmond restera l’admirateur permanent.

 

Jules Goncourt décèdent le 20 juin 1870. Edmond séjournera à de nombreuses reprises chez les Daudet à Champrosay. Il appréciera la chaleureuse hospitalité des Daudet avec l’amitié de Julia.

 

Le 16 juillet 1896 Edmond succombe à une congestion pulmonaire chez Julia et Alphonse Daudet à Champrosay.

 

Le 18 juillet lecture est faite du testament d’Edmond par lequel Alphonse Daudet devient l’exécuteur testamentaire, ce qui le conduit à la création de « L’Académie Goncourt ».

Alphonse Daudet décédé en décembre 1897 ne sera pas sur la liste des « dix premiers couverts de l’Académie ». C’est son fils Léon qui le représentera.

 

Citons 10 couverts actuels de l’année 2009 :

 

1er couvert : Bernard Pivot, 2e : Edmonde Charles-Roux, 3: Didier Decoin, 4: Robert Sabatier, 5: Patrick Rambaud, 6: Tahar Ben Jelloun, 7: Michel Tournier, 8: Françoise Chandernagor, 9: Jorge Semprun, 10: Françoise Mallet-Joris.

 

Ci-dessous, la photo et le texte officialisant « L’Académie Goncourt » dont Alphonse Daudet par la volonté d’Edmond de Goncourt  devient le père spirituel de ce cénacle littéraire.

Retour à la page d'accueil                                                                                        (04/11/09)