FEDERATION « ETERNEL ALPHONSE DAUDET »

ASSEMBLEE GENERALE DU SAMEDI 31 JANVIER 2015 à 11 h 00

 

Etaient présents :

Monique DEGRAVE, présidente,

Henri SEGAUD, Robert THILLIER, présidents d’honneur,

MM. Robert GRIOT, Gilbert COLLARD, vice-présidents

Mme Françoise BALLEY, trésorière, M. Jacques SOULIER, trésorier adjoint,

Mme Ginette DUMAS, secrétaire,

Mme Maryvonne LEFEBVRE, Directrice de l’Office du Tourisme de Nîmes

Mmes Christiane CHAMAND-DEBENEST, Francine ROUX, Anny MARTIN, Michelle FOULGOC,

MM. Dominique BALLEY, Daniel PRATS, Michel SITJAR, Michel DUMAS, Charles PICOLO, Serge BLANCHE, Fred OBERSON (et Mme), M. et Mme VALES.

 

Absents excusés :

M. Guy MARTIN, vice-président, donne pouvoir à Mme Anny MARTIN

M. Jean-Claude DUMAS donne pouvoir à M. Dominique BALLEY

Mme Micheline MOUGNEAU donne pouvoir à M. Pierre QUEYRANNE

M. Jean REMY donne pouvoir à Mme Françoise BALLEY

M. Gérard DUMAS donne pouvoir à Mme Ginette DUMAS

M. Thierry DOGAT donne pouvoir à M. Jacques SOULIER

Mme Mary BOURGADE, Adjoint Délégué au Tourisme – ville de Nîmes

M. Julien SANCHEZ, Maire de Beaucaire,

M. Michel HOURS, M. Robert CHAMAND,

Mme Chantal GARCIA, Mme SADARGUES, Mme Emma CUPILLARD, Mme Evelyne LAVIE,

 

Monique DEGRAVE ouvre la séance à 11 h 30 :

 

« Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Mme LEFEBVRE, Directrice de l'Office de Tourisme de Nîmes,

M. SEGAUD, président d'honneur, père fondateur de la Fédération,

M. THILLIER, président d'honneur,

M. GRIOT, président d'Arts, Rencontres, Provence.

M. PRATS, ex-maire de Bezouce

M. PICOLO, ex-maire de Dions.

 

Et à vous tous chers Amis de Daudet que je remercie d'être venus aussi nombreux.

 

Si nous sommes réunis en ce jour, c'est que nous sommes tombés sous le charme de la littérature de Daudet, pas simplement nous, mais aussi le monde entier, et les plus grands  hommes  qui ont façonné le 19ème   siècle : Mistral, Zola, Flaubert, les Frères Goncourt, Proust,  Guy de Maupassant, Clémenceau, Tourgueniev.

J'ai lu cette phrase de Zola envers Daudet : « Il a été ce qu'il y a de plus rare, de plus charmant, de plus immortel, dans la littérature : une originalité exquise et forte, le don même de la vie, de sentir et de rendre, avec une telle intensité personnelle que les moindres pages écrites par lui guideront la vibration de son âme jusqu'à la fin de notre langue ».

 

Daudet a été un écrivain courageux à crier, haut et fort, l'injustice et à avoir de la compassion pour les plus humbles.

 

Daudet a été le poète, sensible aux beautés de la nature et des femmes, l'épicurien aimant la vie.

 

C'est à juste titre qu'il porte le nom « d'Eternel », car cette culture daudétienne est une anthologie dont nous sommes les dépositaires.

 

Les actions culturelles, historiques, patrimoniales que la Fédération Eternel Alphonse Daudet prépare à travers les chemins de Daudet ont pour but de créer un fil conducteur entre les communes qui ont été citées dans l'œuvre littéraire de DAUDET.

 

Nous sauvegardons et entretenons sa mémoire, en revivant l'épopée daudétienne à travers sa ville de naissance  (Nîmes), ses villages nourriciers (Fons, Bezouce) les lieux où il a vécu (Lyon, Paris, Champrosay) et ceux qu'il a aimés (Maillane, Fontvieille, Châteauneuf-du-Pape, Barbentane, Beaucaire) et bien d'autres....

Souvenons-nous de nos émotions, de nos peurs, de notre curiosité, ces trésors d'enfance ressentis à la lecture  par exemple de la Petite Chèvre de Monsieur Seguin, de la Mule du Pape ou encore de Tartarin de Tarascon.

Je connais quelqu'un qui a écouté avec beaucoup d'attention sa maîtresse d'école, pendant deux jours, pour connaître la fin de la petite chèvre.

 

Daudet est un remarquable conteur et ses textes sont ensoleillés de poésie.

 

Daudet aimait le terme « d'impression » par lequel il caractérisait son œuvre. Ecoutons le dire :

 

 « Quelle merveilleuse machine à sentir j'ai été, surtout dans mon enfance ».

 « Fallait-il que je fusse poreux : des impressions, des sensations à remplir des tas de livres et, toutes, d'une intensité de rêves ». (Notes sur la vie).

 

Dans notre monde désenchanté, il m'a semblé opportun de relire Daudet qui nous apporte des joies simples, vivantes et humanistes  qui nous ancrent dans notre sol.

Dans notre monde bouleversé, en lisant son œuvre et en marchant dans ses pas, nous allons à la découverte de notre patrimoine, de nos coutumes, de nos traditions, de nos racines, de notre culture.

Dans notre société, criante d'un mal être, allons  ensemble vers chaque village, chaque ville, chaque commune,  renfermant de véritables richesses, des trésors inestimables, des patrimoines remarquables bâtis par nos ancêtres de hautes luttes.

 

Marchons ensemble sur les chemins de Daudet qui ont pour mission de recueillir cette mémoire vivante et de la laisser en héritage.

 

Le premier chemin de Daudet a eu lieu à LASALLE dans les Cévennes. Terre de contrastes d'un temps passé où les conditions de vie étaient rudes.

 

Le deuxième chemin de Daudet s'est déroulé à BELLEGARDE, en Terre d'Argence. Terre d'un grand ami de Mistral et de Daudet : le paysan poète et félibre : Batisto Bonnet.

 

L'oeuvre  littéraire de Daudet est universelle.

J'ose dire de la famille Daudet, tous célèbres en leur temps : Ernest, le frère, Julia, l'épouse, mais aussi les deux fils, Léon et Lucien.

 

C'est pourquoi la Fédération poursuit inlassablement son but d'honorer et de transmettre cette culture daudétienne, car ne l'oublions pas, la culture est un facteur majeur de lien et d'intégration sociale.

 

Comme vous le savez tous, une Fédération vit à travers ses membres.   

Je me réjouis de constater que la Fédération se porte bien, puisque nous sommes quarante-trois dont neuf nouveaux membres.

 

Il me semble opportun de le rappeler pour les  9 nouveaux membres accueillis cette année, que la Fédération Eternel Alphonse Daudet avait le  projet ambitieux de créer un Espace Culturel en  hommage à Daudet.

 

Certains d'entre vous connaissent la détermination dont j'ai fait preuve avec mon équipe pour constituer des dossiers, multiplier les réunions, prendre des rendez-vous, organiser une table ronde auprès des organismes de l'Etat pour qu'un Musée Daudet ou un Espace culturel voit le jour.

Personnellement, il m'est difficile de croire que ceci a été fait en vain, durant six ans.

 

Aussi, en cette nouvelle année 2015  j'exprime,  à voix haute,  le vœu  qu'un jour une volonté s'élève dans le Gard, pour rendre à DAUDET, né à NIMES, enfant du Pays du GARD, l'hommage et le rang qui lui revient, car c'est ensemble que nous devrons défendre un jour notre culture et notre  liberté, comme chacun a pu en prendre conscience avec les événements dramatiques de janvier.

 

Quant à la Fédération Eternel Alphonse Daudet, par ses chemins, de village en village, de ville en ville, de commune en commune, elle continuera à faire rayonner cette littérature française dont elle est fière en la personne d'  ALPHONSE DAUDET. »

 

La Présidente Monique DEGRAVE

 

 

2) RAPPORT MORAL 2014  présenté par Ginette DUMAS :

 

L’année 2014 a été mouvementée par les élections municipales qui ont entrainé des conséquences inattendues sur les projets de notre Fédération.

 

Depuis la dernière Assemblée Générale du 1er février 2014 voici les différentes manifestations qui se sont déroulées et qui sont basées sur « les chemins d’Alphonse Daudet » :

 

-       25 mars 2014 – sortie à Lasalle dans les Cévennes gardoises – Alphonse Daudet et les cousines

o    Un groupe s’était donné rendez-vous devant le temple de la petite cité. Animé par un guide  au travers d’une déambulation retraçant  l’histoire de Lasalle, et notamment son passé sur la soie, nous sommes allés à la découverte de ce village des Cévennes. Lasalle qui fait partie des sites marqués par l’histoire d’Alphonse Daudet puisqu’il a accueilli l’écrivain dans la maison Gibelin, au 131 rue de la Gravière. Il y a écrit notamment « les amoureuses » en 1859. Le groupe s’est rendu à Monoblet pour un repas à l’auberge du Major.

Puis une partie du groupe a continué l’après-midi de cette belle journée par la visite du musée de la soie à St Hippolyte du Fort.

 

-       4 octobre 2014 – Sortie à Bellegarde – Alphonse Daudet et Baptiste Bonnet

 

o   Cette sortie avait été vivement souhaitée par la présidente afin de rendre hommage au père fondateur du Félibrige, Frédéric Mistral dont on commémore en 2014 le centenaire de sa mort. En effet c’est à Bellegarde que Frédéric Mistral présente Baptiste Bonnet à Alphonse Daudet.

o   C’est dans le hall de la mairie que l’on peut admirer le buste de Baptiste Bonnet réalisé par Christiane Chamand-Debenest.

o    La visite s’est poursuivie avec pour guide M. CRAPé sur les sites des moulins à huiles.

o   Les visiteurs sont accueillis à la Médiathèque par Mme DELIECHE qui leur présente une lettre écrite par Baptiste Bonnet à M. Vidal de Bellegarde. Un livre retraçant la vie de l'écrivain est remis à chaque participant.

o   Visite de la cave de Bellegarde avec dégustation de la Clairette.

o   Après cette matinée enrichissante, les participants sont reçus au restaurant de  Jean-Jacques COCLET à la Halte Nautique.

o   La visite se poursuit l’après-midi au musée de l’eau avec les vestiges de l’aqueduc qui amenait l’eau aux quartiers Trinquetaille (proche d’Arles).

 

Ces visites sont plus détaillées sur le site de la fédération Eternel Alphonse Daudet. Et pour les personnes qui n’ont pas Internet, elles peuvent en faire la demande et le document leur sera envoyé.

 

3) RAPPORT FINANCIER 2014 présenté par Françoise BALLEY :

 

SOLDE AU 01/02/2014

3423,55 €

DEPENSES

Assurances

184,31 €

Hébergement site internet

39,44 €

Frais de papèterie

11,49 €

Association Mont-Liron

20,00 €

Hommages : Daniel Ségaud – Claude Vanaverbeck

169,00 €

Sortie à Lasalle

396,00 €

Sortie à Bellegarde

286,00 €

Cave de Bellegarde

29,90 €

TOTAL

1136,14 €

 

 

RECETTES

Cotisations

470,00 €

Sortie à Lasalle

510,00 €

Sortie à Bellegarde

390,00 €

Intérêts livret

24,90 €

TOTAL

1394,90 €

 

 

SOLDE

Compte courant

1415,02 €

Compte livret A

2199,09 €

Au 31/01/2015

3614,11 €

 

A l’issue des présentations des rapports moral et financier, il est passé au vote. Les rapports moral et financier sont adoptés à l’unanimité par l’ensemble des membres présents et les pouvoirs de vote.

 

4) ACTIVITES PREVISIONNELLES

 

Monique Degrave propose les activités pour l’année 2015 : la Fédération grandit et prospère.

 

L’élaboration des 24 « chemins de Daudet » suit son cours.

Actuellement 7 chemins sont mis en ligne sur le site de la Fédération : Lasalle, Bellegarde, Barbentane, Bezouce, Fons-outre-Gardon, Jonquières St Vincent, Montfrin.

3 vont rejoindre le site : Tarascon, Sernhac et Châteauneuf du Pape. Ce qui en fera 10 sur le site d’ici peu.

 

Elle fait appel aux membres de la Fédération pour participer à l’élaboration des 14 autres sites restants. A cet effet, le Bureau se réunira le vendredi 27 février prochain à 18 heures à Bezouce pour travailler sur la poursuite de ces chemins.

 

Christiane Chamand-Debenest signale qu’elle a déjà fait des recherches sur les villes concernées et qu’elle s’était rendu auprès des Maires pour leur demander d’élaborer un texte sur leur ville et le signer. De plus un flayer avait été confectionné sous la présidence d’Henri Segaud. Elle a des notes sur Beaucaire et a participé au livre sur la fédération.

 

Monique Degrave informe que la commémoration de la naissance d’Alphonse Daudet n’ayant pu se faire à Bezouce en 2014, elle a tenu néanmoins à commémorer cet évènement lors de la visite de Bellegarde en hommage à Alphonse Daudet, Frédéric Mistral et Baptiste Bonnet.

 

2 visites seront programmées en 2015 et dorénavant ces dates de sorties seront reproduites chaque année à ces moments - là :

 

·         Samedi 25 avril 2015 – BARBENTANE

 

Robert GRIOT se charge d’organiser cette visite, malgré quelques petits problèmes : la visite intérieure du château ne pourra se faire, toutefois il pense que le Marquis (propriétaire)  accueillera le groupe pour une visite extérieure. C’est à Barbentane qu’est évoquée la farandole – sculpture réalisée par Christiane CHAMAND-DEBENEST.

 

On pourrait se rendre à Chateaurenard pour être reçu par la famille INIZAN qui fabrique toujours l’Elixir du Révérend Père Gaucher. Il informe que la communauté qui gérait l’Abbaye doit quitter le site de  Frigolet  au mois de juin et une autre communauté est pressentie pour s’y installer.

 

Et il y a possibilité de débuter la journée par Graveson pour la petite gare et la visite du Musée Chabaud avec l’aide de Jean-Louis Bayol, Président de Provence Prestige.

 

Pour le repas il faudra chercher, car à Barbentane le restaurant qui pouvait nous recevoir vient de fermer. Mais il y a d’autres lieux possibles.

 

·         Commémoration de la naissance d’Alphonse Daudet à Bezouce le 10 mai 2015

 

Daniel PRATS propose un programme varié pour ce 175e anniversaire :

 

o   Messe en costumes à l’Eglise St André

o   Balade à travers le village avec des scénettes – rencontres Baptiste Bonnet et Alphonse Daudet, les époux Trinquier

o   Apéritif et repas au restaurant de Bezouce

o   14 h 30 : direction les Arènes et la fontaine Geoffroy pour des lectures et écrits d’Alphonse Daudet

o   Retour à la salle des arènes pour partager le verre de l’amitié.

 

·         2ème sortie – visite de Jonquières St Vincent samedi 26 septembre 2015

 

Lors de l’inauguration du moulin des Aires, la fédération était déjà présente. C’est au Mas St Laurent maison du cousin Louis Daudet qu’Alphonse Daudet a eu le projet d’écrire « le petit chose ».  A voir :

 

o   la visite de la chapelle St Laurent qui a été restaurée (chemin des poissonnières près de l’étang).

o   Les 2 moulins à huile de la famille Soubet achetés par la commune en 1960 (il y a 37 moulins répertoriés dans le Gard.

o   La mairie de style bourbonnais érigé sous le mandat de Théophile Michel.

o   Le marché couvert avec sa toiture photovoltaïque.

o   La Via Domitia.

 

5) Renouvellement du bureau

 

Monique demande si des membres du bureau souhaitent quitter ou si de nouvelles personnes souhaitent y rentrer.

 

Il n’y a pas de modification pour cette Assemblée générale.

 

6) Questions diverses

 

Maryvonne LEFEBVRE demande de mettre en relais les informations  (dates des futures sorties, livres à lire – c’était les Daudet de Stéphane Giocanti…)

 

Me Gilbert COLLARD prend la parole : Il salue l’éternelle jeunesse d’Alphonse Daudet et celle du président d’honneur Henri Segaud.

 

Il propose d’allouer une subvention à la fédération sur sa réserve parlementaire de député. La demande doit être faite avant le mois de septembre. Il en fait la promesse.

 

Christiane CHAMAND-DEBENEST souhaiterait que la ville de Pont St Esprit accueille le spectacle « l’univers sonore d’Alphonse Daudet ». Gilbert COLLARD interviendra auprès du maire de Pont St Esprit.

 

Monique DEGRAVE souhaiterait que le projet du musée qui a été abandonné par la municipalité de Bezouce,  voit un jour sa réalisation, car elle s’est beaucoup investie avec les membres et les personnalités pour élaborer le projet. Gilbert COLLARD propose d’en parler au maire de Beaucaire pour étudier une possibilité d’ériger ce musée à Beaucaire.

 

La séance est levée à 12 h 45.

 

La secrétaire

La Présidente

 

 

 

Ginette Dumas

Monique Degrave

 

Retour à la page d'accueil