TROISIEME CHEMIN DAUDET

 

GRAVESON . BARBENTANE .CHATEAURENARD

                             Sortie daudétienne du samedi 25 avril 2015

 

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour mes chers Amis de Daudet

Bonjour Monsieur Jean-Louis ICHARTEL, maire de Barbentane,

Bonjour Monsieur Jean-Louis BAYOL, adjoint au maire de Graveson

 

Je  tiens à vous remercier pour l'accueil  chaleureux que vous avez réservé à la Fédération Eternel Alphonse Daudet.

Je remercie également M. Robert Griot, vice-président de la Fédération Eternel Alphonse Daudet, qui a préparé en amont cette visite pour que cette journée soit réussie.

 Merci aux Offices de Tourisme de Graveson et de Barbentane, à M. BUISSON du

CREDD'O, Mme Laidi-Chabaud, petite-fille du peintre Auguste Chabaud, M. Guy Fluchère, M. Joël Lebeschu et  M. François Inisan, directeur  de la Distillerie de Châteaurenard.

 

Si la  Fédération est venue, en ce jour d'avril, dans votre ville, c'est non seulement pour évoquer Daudet, mais c'est aussi pour découvrir le patrimoine riche de Barbentane, la Tour Anglica, la Maison des Chevaliers, les châteaux, et pour créer un pont daudétien à travers le cheminement de Daudet dans son Midi.

Je rappelle pour les nouveaux membres que l'année dernière, ce sont les chemins de Lasalle, dans les Cévennes, le pays des jolies cousines d'Alphonse Daudet, l'épopée de la soie et les nombreuses filatures qui ont été découvertes.

La deuxième sortie daudétienne s'est déroulée en terre d'Argence, dans  la ville de Bellegarde, le pays de Batisto Bonnet, grand ami de Daudet.
Cette année, la Fédération a exprimé le voeu pour le troisième chemin de Daudet, de venir dans les villes de Graveson, Barbentane et Châteaurenard.

 

Pourquoi Graveson, me direz-vous ?  Parce qu'il y avait, à l'époque de l'écrivain, une très jolie petite gare où Daudet et son ami Mistral attendaient le train pour se rendre en Avignon et rejoindre les chers amis du Félibrige :

Roumanille, Aubanel, Anselme Mathieu, Grivolas, etc...

 

Pourquoi Barbentane ? Parce que Daudet évoque dans son livre NUMA ROUMESTAN, le pays des danseurs fameux. Les danseurs de Farandole...

 

 La Farandole est une danse traditionnelle, considérée comme la plus ancienne des danses et la plus représentative de la Provence.
Les tambourinaïres l'accompagnent de leurs galoubets et de leurs tambourins. Elle est le symbole de la tradition provençale.


J'informe également, pour les nouveaux adhérents, que notre amie Christiane Chamand, membre de notre association, a réalisé pour la ville de Barbentane, une sculpture représentant une farandole.

 

Enfin Châteaurenard ?  Parce que chacun de nous a en mémoire les paroles du révérend Père Gaucher : « Buvez ceci, mon voisin, vous m'en direz des nouvelles ».

 

Aujourd'hui, la Fédération Eternel Alphonse Daudet a  finalisé un grand projet sur lequel elle travaille depuis quelques années.

Créer les  24 Chemins de Daudet, fil conducteur, à travers les villes et les villages cités dans l'oeuvre de Daudet.

 

Le dynamisme de la Fédération  Eternel Alphonse Daudet ne se dément pas. Au mois de mars, elle a enrichi son site d'une carte interactive sur laquelle  les 24 Chemins de Daudet sont répertoriés et a créé un lien donnant une visibilité sur  des extraits de l'oeuvre de l'écivain et une visibilité sur l'histoire de la commune.

Je vous informe que le site  federationeternelalphonsedaudet.fr est actuellement bien visité.

 

La Fédération  et l'Office de Tourisme de Nîmes étudient avec plusieurs graphistes  la réalisation et l'impression d'une cartographie, dépliant en douze volets, sur papier.

Toutes les personnes susceptibles de nous apporter leur aide ou nous donner des idées pour ce projet seront les bienvenues.

 

Marcher dans les pas de Daudet, c'est avoir en mémoire notre enfance, on a tous en nous quelque chose de Daudet ; des souvenirs de Tartarin, du Petit Chose, de la Mule du Pape, du Révérend Père Gaucher.

 

Marcher dans les pas de Daudet, c'est souligner notre attachement à notre littérature française, à notre culture et à notre histoire.

 

Dans notre monde en crise, il me semble important de faire une large place à la culture et de redonner de l'espoir à nos jeunes.

 

En parcourant les 24 Chemins de Daudet , la Fédération Eternel Alphonse Daudet, les communes partenaires et les offices de tourisme, créeront ce pont daudétien, lien d'union et d'amitié pour un écrivain reconnu universel dont on peut être fier : Alphonse Daudet.

 

                         Monique DEGRAVE

 

                 Présidente de la Fédération Eternel Alphonse Daudet
Retour en page d'accueil