CHATEAUNEUF DU PAPE

 

                    Situation géographique

Châteauneuf-du-Pape est situé dans le département du Vaucluse. Ses habitants sont les Castels-Papals ou les Châteauneuvois.

 Châteauneuf-du Pape est réputé dans le monde entier pour ses vins issus des 13 cépages.

 

 

                    Anselme MATHIEU, le félibre, grand ami de Daudet '1828-1895)

Anselme Mathieu est né à Châteauneuf-du-Pape dans une famille aisée de vignerons le 21 août 1828.

Il est l'un des sept premiers félibres, qui fondèrent le Félibrige le 21 mai 1854, aux côtés de Joseph Roumanille, Frédéric Mistral, Théodore Aubanel, Paul Giera, Jean Brunet et Alphonse Tavan.

Anselme Mathieu n'aura pas la même influence sur la renaissance de la langue provençale, mais il participera en signant quelques poèmes sur l'Armana, sous le nom du Félibre di Poutoun.

 

 C'est lors de ses années de collège que Mathieu fera la rencontre de Mistral. Cette amitié se renforcera lorsqu'ils se retrouvent ensuite à Aix-en-Provence.
Anselme Mathieu ne publiera qu'un seul recueil de vers intitulé « La Farandole », qui sera préfacé par son ami Frédéric Mistral. Le père du Félibrige lui a peut-être apporté quelques corrections, mais l'allégresse, le rythme est bien celui de Mathieu.
Amateur d'aventures galantes, Mathieu fut surnommé le félibre des baisers

(poutous en provençal).

 

Anselme  Mathieu régale de Châteauneuf-du-pape Daudet, Mistral, Roumanille, Aubanel, Brunet, mais aussi à Paris : Alexandre Dumas, Alphonse Lamartine. Ils deviennent à leur tour les ambassadeurs de ce vin   capiteux. Et Daudet s'écriera : «ce vin est royal, impérial, pontifical ».

 

Son ami Mathieu le conduit au bord du Rhône où Daudet découvre une vue superbe. « Ce vin est tout un paysage » dira-t-il.

 

III. Influence de Châteauneuf-du-Pape dans l'Oeuvre de Daudet

Mathieu lui fera découvrir le château de Lhers. L'histoire de ce château commence au 10ème siècle quand  l'Aveugle donne à l'Evêque d'Avignon quatre églises, le port, le château et le terroir de Lhers.

Le port franc sur le Rhône fait commerce de sel et fera la prospérité du village.

Daudet fasciné par ce lieu en fera la description dans son roman SAPHO.

C'est le pape Jean XXIII qui fera construire un domaine avec des pierres de Courthézon et fera planter dix hectares de vignes. Il contribuera à l'expansion du vignoble et le vin de Châteauneuf-du-Pape deviendra son « breuvage » favori, désigné comme vin du pape.

C'est seulement en 1933 que le Châteauneuf-du-Pape obtiendra l'appellation contrôlée.

 

 

IV Généalogie : les descendants d'Anselme Mathieu

 

La famille Mathieu est présente à Châteauneuf-du-Pape depuis quatre générations.

Le Domaine s'étend sur vingt hectares.

 

Aujourd'hui, le responsable de ce Domaine s'appelle André Mathieu.

 

Sous la conduite de Mistral, Daudet fait connaissance de la famille Mathieu, viticulteurs aisés et producteurs, au lieu-dit , les Combes Masques de ce fameux Vin des Félibres pour lequel Mistral rédige des réclames dithyrambiques dans l'Armana Prouvençau.

 

Ecoutons Daudet : ... (On montait chez le poète Anselme Mathieu à Châteauneuf-du-Pape, fameux par ses vignes qui furent logntemps les plus renommées de France. Oh ! Le vin des papes, le vin doré, royal, impérial, pontifical, nous le buvions là-haut sur la côte, en chantant des vers de Mistral, des fragments nouveaux des Iles d'Or).

Trente ans de Paris.

 

Ecoutons le raconter dans la Mule du Pape : « La seule Jeanneton qu'on lui ait jamais connue à ce bon père (le pape

Boniface), c'était sa vigne, une petite vigne qu'il avait plantée lui-même, à trois lieues d'Avignon, dans les myrtes de Châteauneuf.

Tous les dimanches en sortant des vêpres, le digne homme allait lui faire sa cour ; et quant il était là-haut, assis au bon soleil, sa mule près de lui, ses cardinaux tout autour étendus aux pieds des souches, alors il faisait déboucher un flacon de vin du cru, ce beau vin couleur de rubis qui s'est appelé depuis le Châteauneuf-du -Pape, et il le dégustait par petits coups, en regardant sa vigne, d'un air attendri ».

 

L'accueil d'Anselme Mathieu auprès de ses amis félibres est grandiose.

« ...Anselme, le trouvère, avec un tact de maître fait les honneurs du festin ; on goûte au vin ; les gais propos s'allument ; le badinage commence à craqueter ; la joie et l'amitié se coudoient en riant.
Mais vite et vite, avec le bouchon des fioles, bondissent des couplets ; tout ce qui est beau, tout ce qui est bon, l'amour et la Provence, avec des transports sont célébrés... ».

Ouevres complètes d'Anselme Mathieu.

 

Anselme MATHIEU : Le Félibre

 

 

 

La Pléiade naquit à Avignon, dans l'arrière-boutique, rue Saint Agricol, d'un libraire nommé Roumanille. Ii y avait Frédéric Mistral, Théodore Aubanel, Eugène Garcin, Anselme Mathieu, Félix Gras,et bien d'autres.

Mistral ayant conquis la célébrité à Paris avec Mireïo devint le chef de file de cette poésie provençale qui eu droit de cité dans le monde. (La Pléiade provençale).

 

Ecoutons Batisto Bonnet : « Il me narrait les banquets à la Barthelasse, les belles soirées du Chêne-vert, puis, tirant de joyeuses bouffées de sa pipe, il évoquait le souvenir des trois petits harpistes italiens qu'il louait pour accompagner leur bande folâtre ».

Léon Daudet fils d'Alphonse écrira dans Fantômes et vivants :

« ...Anselme Mathieu géra en Avignon un hôtel où nous descendions pour lui faire plaisir. Grand Dieu ! Quelle négligence !... ».

 

La fin de vie d'Anselme Mathieu, ce prodigue  qui avait tout dilapidé, fut triste.

L'ami fidèle Daudet  qui se souvenait de l'aide financière  de Mathieu, obtint du Ministère de l'Instruction Publique une petite pension.

Fatigué, désabusé, c'est chez son frère Louis à Château-neuf que le pauvre félibre trouvait encore la force de galéger : « il racontait qu'un jour, passant par Châteauneuf-du-Pape, il entra dans la maison où tout jeune, il avait connu les poètes sublimes de la Renaissance provençale. Vieilli, mais vert encore, Anselme Mathieu l'accueillit en levant les bras :

-Ah ! mon pauvre Alphonse, j'ai manqué mourir ! Tu aurais pu arriver trop tard !

PATRIMOINE

 

Fête de la Véraison

 

Fête du terroir et du vin, la Véraison est aussi une fête médiévale qui rappelle que Châteauneuf-du-Pape et son château furent longtemps la résidence des souverains pontifes d'Avignon.

Retour en page d'accueil