Voyons voir les nouvelles monnaies que nous avons dans notre porte-monnaie disait Alphonse à son frère et d’étaler sur la table son contenu.

 

Tiens, je ne la connaissais point celle-ci et d’admirer encore une fois toutes les espèces trébuchantes éparpillées sur cette table où tant de chefs d’oeuvres sont nés.

 

Sur la nouvelle monnaie était mentionné JOHANN II FURST VON LEICHTENSTEIN. Où est ce ? Qu’est ce ? Un nouvel état ?

Non ! une principauté qui faisait partie de l’union monétaire et cette monnaie se mélangeait aux pièces de cuivre et d’argent de la FRANCE, de l’ITALIE, de l’ESPAGNE bref d’une partie de l’EUROPE. Tiens déjà l’EUROPE !

Une EUROPE avant nous, nous qui n’avons rien inventé, nous qui en 2002 ne connaîtrons qu’une monnaie et je pourrais aller de Rome à Berlin sans changer mon argent.

Alphonse Daudet lui, le faisait de Rome à Berlin, de Paris à Madrid, et il payait ses achats sans aller changer à la banque.

 

Tartarin payait avec des pièces belges à Tarascon.

Le curé de Cucugnan à la fin de la quête admirait toutes ces monnaies. C’était une leçon d’histoire et de géographie pour ce prêtre de village qui voyageait dans son église. Il admirait VICTOR EMMANUEL II avec sa moustache à la DALI et cette République Suisse au visage de CERES avait un air  Angélique : Dieu lui pardonne ce brave curé gardait toutes les pièces du VATICAN, il aimait son Pie IX. Je n’ai jamais retrouvé son trésor là bas, dans les vignes de Cucugnan.

Le Petit Chose gardait au fond de sa poche une piécette usée qui le faisait rêver, on lui avait affirmé qu’elle était de la Grande Comore, c’était la boulangère de Beaucaire qui lui avait donnée.

 

Cet élixir, combien d’argent m’a-t-il coûté, je l’ai acheté une fois avec une pièce où il y avait une tête d’Indien de la République Dominicaine : là où l’on fabrique le rhum. Ce rhum blanc qui ressemble à cette eau que je buvais à Allevard, ce rhum brun : à cette boue où je me baignais à LAMALOU.

Combien de pays ai-je dépensé pour assouvir ma soif ?

J’ai dépensé l’EUROPE et ses colonies. J’ai payé avec les têtes des rois, des princes et des papes. Je me suis payé leurs têtes dans mon porte-Louis, je les ai porté tous ensemble dans ma poche, j’ai vécu avec les rois d’EUROPE, il m’est même venu l’idée de les collectionner !

 

§ § §

 

Convention monétaire du 23/12/1865 confirmé à partir du 01/08/1866.

 

Sa Majesté L’Empereur des Français

Sa Majesté Le Roi des Belges

Sa Majesté Le Roi d’ITALIE

et la Confédération SUISSE

 

animé du désir d’établir une plus complète harmonie entre leurs législation monétaire, de remédier aux inconvénients qui résultent pour les communications et les transactions entre les habitants de leurs états respectifs ont décidé de contribuer en formant entre eux une UNION MONETAIRE.

Sont venus s’ajouter à ces 4 Etats membres

         - Sa Majesté Le Roi de GRECE en 1868

 

§ § §

 

1914-1926 : Dès le 5 août 1914, le cours forcé des billets sera rétabli et l’or réquisitionné par la guerre.

L’UNION MONETAIRE LATINE était dénoncé par la Belgique le 26/12/1925 et par la loi du 25/06/1928 la FRANCE redéfinissait LE FRANC (Poincaré) à  20 % de la valeur d’avant guerre.

 

Souhaitons que l’EUROPE réussisse et que nos très loin petits-enfants ne connaissent point de guerres et utilisent très longtemps L’EURO.

 

Alphonse Daudet a connu La Monnaie Unique pour l’EUROPE, la série qui a été réalisée fut exécutée en son hommage. Elle est toujours en vente à la boutique des Arènes et chez « As de Nîmes Collections » 13, rue de la Curaterie à Nîmes.

 

« Pensons à la devise BELGE : « L’UNION FAIT LA FORCE »

 

                                                                    Bernard Rizo                        

 

                   LES €UROS DAUDET

 

Dans le cadre d'une action de sensibilisation, la Direction du Trésor autorise la frappe de pièces de monnaies temporaires libellées en €uros et ayant une valeur d'échange, dans la ville émettrice uniquement et pour une durée limitée. A l'occasion du centenaire de la mort d'Alphonse Daudet, l'Amicale Numismatique du Midi et l'Association Alphonse Daudet, 100 ans déjà ont décidé, sous le patronage de l'Office du Tourisme de Nîmes, de faire frapper 12 €uros retraçant son oeuvre :

 

-NIMES : La Chèvre de Monsieur Seguin (20 euros, seule monnaie en argent de cette série) ;

 

Pour les autres villes, les jetons monnaies seront en bronze et leur valeur sera de 2 €uros.

 

-CHAMPROSAY : La Petite Paroisse

-FONTVIEILLE: Le Moulin ;

-TARASCON: Tartarin ;

-CUCUGNAN : Le Curé ;

-CHATEAUNEUF DU PAPE: La Mule du Pape –

-FRIGOLET : L'Elixir du Père Gaucher ;

-BEAUCAIRE: La Diligence ;

-ALES: Le Petit Chose ;

-ALLEVARD LES BAINS: Numa Roumestan ;

-LAMALOU LES BAINS : La Doulou ;

-BARBANTANE : Le trésor d’Arlatan.

 

Au revers de ces pièces, figurera un portrait d'Alphonse Daudet d'après une photo de Nadar.

 

La gravure a été confiée à Jacques Pompanon, la réalisation à Pénin Médailles, sous la direction technique de Bernard Rizo, Camille Bonnet, et Jacques Roussel.

 

Cette série qui circulera du 1er au 30 juin 1998, sera la dernière émise, car le 30 juin 1998 mettra un terme à l’autorisation d’émission des €uros de ville au profit de la monnaie unique que sera l'€uro européen.

La série des « Euros Daudet » participera au concours général des plus belles monnaies exécutées depuis la création des Euros de ville, en 1991.

Cette série étant la seule série thématique réalisée, l'on est en droit d'espérer un prix spécial

Signalons à ce propos que dans le cadre d'un concours national pour les Euros de ville 1996-97, la pièce de 10 Euros émise lors de la Féria de Pentecôte 1996 de Nîmes, a été classée 4ème sur plus de 200 monnaies présentées.

Retour à la page d'accueil                                                         Bernard RIZO