Un repas de Feria de Pentecôte à l’Atria…

…entre Alphonse Daudet et Gilbert Collard

 

 

Vendredi 29 mai 2009 à 12 h 30, les membres de la Fédération Alphonse Daudet se sont réunis dans les salons de l’Hôtel Atria à Nîmes. Etaient présents :

 

M. Henri Segaud, Président de la Fédération Eternel Alphonse Daudet,

les vice-présidents :          Me Gilbert Collard, avocat

                                               M. Robert Thillier, de l’Académie Cévenole et Mme

la Trésorière Adjointe :     Mme Françoise Balley, et M.

la secrétaire :                   Mme Ginette Dumas, M. Dumas, et leur fille Christelle

                                               M. Daniel Prat, Maire de Bezouce,

                                               Mme Letot-Degrave, conseillère Municipale Bezouce,

                                               M. Max Fossac, Président du club Richelieu d’Alès

                                               Mme Christine Faucher, Cave de l’Orée des Lens de Fons, et M.

                                               M. Guy Martin, Professeur de Lettres et Mme

                                               M. Jacques Soulier, Ancien Président du Club Richelieu

                                               M. Daniel Segaud, Arts, rencontres Provence

 

Etaient excusés les membres du Conseil d’Administration de la Fédération : M. Robert Griot et Mme Christiane Chamand-Debenest.

 

Les membres de la Fédération ont partagé le verre de l’amitié autour de Me Gilbert Collard,i invité par M. Henri Segaud.

                                     

Au cours de ce repas ont été évoqués différents thèmes concernant la vie d’Alphonse Daudet, ses écrits, (dont l’utilisation de la paronomase dans certains titres de ses œuvres) ce qui fit rechercher par les convives des exemples pour en illustrer le propos. Me Collard a félicité M. Segaud pour sa conférence à Vichy.

 

A l’issue du repas M. Segaud a tenu à faire le point sur le compte rendu des activités déroulées depuis le début de l’année et sur les projets d’avenir.

 

Il rappelle que le 23 mai 2009, s’est déroulé l’inauguration officielle de la Cuvée Alphonse Daudet à Fons. Il félicite le Président du Caveau « L’Orée des Lens » et son Conseil d’Administration et les remercie vivement pour cette belle manifestation qui a réuni environ 150 personnes.

 

M. Segaud déplore ensuite la visibilité  et la difficulté d’accès du site internet de la fédération « Eternel Alphonse Daudet » sur le site officiel de l’Office du Tourisme de Nîmes. Il souhaiterait que la fédération soit placée en ligne sur le site culturel et non sur le site lien pratique.

 

Les projets sont ensuite évoqués :

 

Alès : M. Robert Thillier et M. Fossac souhaitent reproduire la remise des prix du 10 août 1857 à Sarlande, en 2010. Bien entendu, ils évoquent les difficultés qu’ils rencontrent pour organiser des manifestations sur le thême de Daudet, notamment depuis l’inauguration de la médiathèque Alphonse Daudet, où un comité d’opposition contre l’auteur s’était érigé. Toutefois, ils pensent aboutir en convaincant la municipalité et la population de rendre hommage à Alphonse Daudet qui a séjourné dans cette ville en tant que surveillant de collège.

 

Bezouce : M. PRAT expose le projet de réaliser un espace Alphonse Daudet dans sa commune qui fait partie de Nîmes-agglomération. M. Segaud signale que les musées de Nîmes regorgent de nombreuses pièces dont des métiers à tisser qui pourraient être exposés faisant référence aux parents de l’auteur qui travaillaient dans la confection de la soie. Toutefois, la municipalité de Bezouce rencontre certains problèmes pour faire aboutir la réalisation de cet espace culturel.

 

M. Segaud cite différents projets proposés :

 

BARBENTANE : une manifestation sur les danses doit se faire à l’automne.

 

SERNHAC : M. Paulin, maire de Sernhac s’étant excusé, toutefois, il envisage de nouveaux projets qui ne sont pas encore définis.

 

Création d’une nouvelle plaquette : Le nouveau projet est en cours de réalisation par Marc Petitjean. La première plaquette réalisé lors des commémorations du 100e anniversaire de la mort de Daudet et qui  avait été tirée en 5000 exemplaires. Celle-ci aura un tirage plus réduit. Toutefois, M. Segaud demande à ce que les vice-présidents MM. Collard et Thillier écrivent un texte pour la brochure. Il demande également une subvention au Conseil Général, et sollicite la Cave de Fons pour une participation financière, ainsi que la commune de Bezouce.

 

Me Collard propose la réalisation d’une revue du style « Revue célinienne ».

 

M. Segaud explique que la Fédération Eternel Alphonse Daudet a été créé lors du centenaire de la mort de l’écrivain en 1997. M. Clary, alors maire de Nîmes, l’avait sollicité pour en être le Président. L’association s’appelait  « Alphonse Daudet, 100 ans déjà ». M. Lacour  l’adjoint au Maire à cette époque, a édité pour la première fois « Audiberte » (suite aux recherches de Micheline Mougneau) et « Alphonse Daudet et la tauromachie ».

 

Il existe à Fontvieille une association « Les amis d’Alphonse Daudet » et dont le Professeur M. Ripoll en est le Président. Certaines personnes de cette association ont prétendu que la Fédération de Nîmes usurpait leur légitimé sur l’écrivain. Mais Alphonse Daudet est né à Nîmes, son enfance s’est déroulée dans les communes de Fons-outre-Gardon et de Bezouce. Il est par sa famille d’origine cévenole (Genolhac). Il s’agissait donc de faire revivre Daudet sur ses terres : les chemins du Gard et des environs. M. Ripoll a adhéré toutefois à titre personnel à la Fédération nîmoise.

 

Mme Degrave  propose de faire paraître sur le bulletin municipal de Bezouce un écrit sur l’auteur. Elle suggère que chaque commune ayant un lien avec Alphonse Daudet évoque l’auteur régulièrement sur leur bulletin municipal. Plusieurs thèmes sont énumérés : la guerre de 1870 vue par Alphonse Daudet : la dernière classe dans « les contes du lundi ». Lettre à Mistral par Gambetta du 31 décembre 1970.

 

Ensuite il est fait allusion au fait qu’Alphonse Daudet a emprunté à ses contemporains : Frédéric Mistral, Paul Arène. Pour le Duc de Morny dont il fut le secrétaire à partir de 1860 il écrit pour son patron (c’est lui qui le dit) des œuvres qui paraîssent sous le patronyme de « St Rémy » ; ce qui explique les mandats du Duc de Morny qu’il envoyait à  Alphonse Daudet en Algérie afin qu’il revienne rapidement reprendre son service en France.

 

M. Martin annonce que les 12, 13 et 14 juin prochain se déroulera au théâtre une conférence sur le thème « Rencontres Cévenoles et Provençales ».

 

Il est annoncé également qu’un premier congrès sur « l’oenotourisme » s’est déroulé à Lyon dernièrement. M. Balley précise que cette nouvelle activité constitue un liant entre le vin, le tourisme et la culture.                          

 

Me Collard propose : pourquoi ne pas créer des conférences sur Daudet et passer par une maison d’éditions afin de limiter les frais et d’inviter un maximum de personnes ?

 

L’après-midi avançant et l’heure de la corrida se rapprochant, il fallut mettre un terme à cette chaleureuse réunion qui s’est achevée sur des séances photos.

 

 

 

Ginette Dumas

Secrétaire de la Fédération