VISITE A PONT ST ESPRIT

SAMEDI 5 MAI 2012

 

Ce samedi nous nous sommes donnés rendez-vous devant le château du Colombier situé à Pont St Esprit et ayant appartenu à  François Bravay. M. Lombard et M. Pierre de Verdusan nous accompagnent pour cette visite.

 

François Bravay (1817-1874)  né à Pont St Esprit fit fortune dans le commerce des vins puis part à l’aventure en Egypte et devient le confident de Saïd Pacha. Il revint en France, se fit nommer Conseiller Général du Gard puis est élu député du Gard de 1863 à 1869. Il est mort à Paris. Il est inhumé dans un mausolée érigé au centre du cimetière de Pont St Esprit.

 

Caricature de nouveau riche, sa vie inspira Alphonse Daudet qui écrivit le Nabab. Il lui suffisait de confesser son frère Ernest qui était le secrétaire de François Bravay.

 

Ces informations sont disponibles sur le site :

http://www.nemausensis.com/Nimes/LeNababAlphonseDaudet.html

 

Nous sommes reçus dans ce qui fut la résidence de François Bravay. C’est Anne Grenier, Artiste sculpteur qui nous accueille. Aujourd’hui après maintes rénovations (le château ayant brûlé) il ne reste guère de vestiges de l’époque. Anne Grenier nous fait visiter son atelier de sculpture et une salle d’exposition où sont présentées ses œuvres essentiellement des moulages ou sculptures où la féminité a une grande part, dont quelques statues représentant la maternité (vierge à l’enfant).

 

M. Segaud nous fait une conférence pour expliquer pourquoi la visite de ce château et retrace notamment la vie du Nabab (François Bravay) qui a inspiré Alphonse Daudet.

Chateau du Colombier
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Le Château du Colombier

 

Mausolée de François Bravay
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Le mausolée de François Bravey

 

Dans la cour, il reste un vieil arbre qui a peut être connu François Bravay et des colonnes sculptées qui soutiennent l’auvent près de la piscine.

 

Puis nous quittons cette belle demeure, et nous nous rendons au cimetière pour voir le mausolée. M. d’Anselme nous fait un exposé sur le Nabab et pourquoi ce mausolée.

 

A midi nous nous rendons au bord de l’Ardèche à quelques kilomètres de là, et nous sommes reçus par les enfants de M. de Verdussan dans leur guinguette. Après dégustation de succulentes grillades, nous devons repartir à Pont St Esprit, car M. de Verdusan (père) nous y attend pour nous faire un exposé sur l’histoire de Pont St Esprit : la construction des ponts, les 2 églises…

 

A l’origine il y avait un temple dédié à la déesse Sybelle. Au Xe siècle l’ordre des bénédictins construit un prieuré. Le cours du Rhône a été déplacé dans Pont St Esprit : La terre est cultivable devant l’Ardèche et le Lauzon qui se jettent dans le Rhône. On traversait le Rhône en barque ou en bac. L’Ardèche se jette entre deux rochers.  Pont St Esprit a deux rochers, 2 églises.

En 1265 un premier pont est construit (45 années pour l’édifier). Louis XIII a passé le premier sur le pont avec une charge importante pour tester sa solidité.  La  guerre des Albigeois a détruit le Pont d’Avignon et le pont de Pont St Esprit. Une confrérie était chargée de soigner les blessés et devait entretenir le pont. Cette confrérie construit un hôpital (un des quatre premiers de la chrétienneté). Le pont reconstruit est élargi en 1861 et une arche est supprimée. Chaque pile du pont a un nom (celui d’une famille donatrice).

 

Avant Pont st Esprit s’appelait Saint Saturnin du Port. Les reliques sont déposées en l’église paroissiale. Il y a également la chapelle des bénédictins (st Pierre) qui est aujourd’hui désaffectée.

 

La légende veut que ce soit une colombe qui ait déterminé l’emplacement des piles d’où le nom de Pont St Esprit.

 

En 1924 Pont St Esprit devint une ville de garnison.

Nous visitons l’église paroissiale qui abrite des peintures d’Adolphe Bouchet (1851-1905). Il s’est servi de modèle en prenant la femme de son métayer : Emma, pour représenter la vierge. Il est un peintre issu de l’école des Beaux Arts de Paris (école pompier - selon Ingres) durant la période des impressionnistes.

 

Nous pénétrons dans la chapelle des bénédictins, désaffectée qui sert de lieu d’exposition. Ensuite quelques uns se dirigent vers le Musée d’Art Sacré pour en effectuer la visite.

 

La journée se termine vers 18 h 00 et nous nous quittons à regrets et forts d’un enrichissement sur l’histoire d’Alphonse Daudet et la ville de Pont St Esprit.

 

Ont participés à cette journée : Robert THILLIER, M Max FOSSAC, M Henri SEGAUD, Ginette DUMAS, Françoise et Dominique BALLEY, Christiane CHAMAND-DEBENEST et Robert CHAMAND, Monique DEGRAVE, Jacques SOULIER, Isabelle ALLARD, Chantal GARCIA,  Nadine PONS, Daniel SEGAUD.

 

Quelques informations complémentaires enregistrées ce jour-là :

 

- 12 juillet 2012 à Pont St Esprit : inauguration du théâtre rénové dans la chapelle des pénitents avec la présence de l’acteur Pierre Arditi.

 

- 15 septembre 2012 à Jonquières st Vincent : Journée festive avec inauguration du moulin Alphonse Daudet.

Retour à la page d'accueil